L’éducation « non genrée » dès la crèche pour prévenir le sexisme et les violences

Danse pour les filles, foot pour les garçons… C’est pour lutter contre ces stéréotypes que la ville d’Aubervilliers sensibilise les professionnel.les de la petite enfance à ce qu’on appelle l’éducation non genrée.
Des chants et des rires d’enfants qui se laissent glisser sur un toboggan. La voix de Bukurie Reki, auxiliaire de puériculture, qui lit une histoire. À première vue, la crèche de la Pirouette, à Aubervilliers en région parisienne, ressemble à toutes les autres. Sauf que l’on y expérimente (…)


Inventer

/
A la une,
Alternatives concrètes,
Reportages,
Education,
Services publics,
Féminisme

%d blogueurs aiment cette page :