Au seuil d’échéances électorales décisives, la gauche divisée et dispersée cherche un souffle porteur. Elsa Faucillon, députée communiste, croit encore en un idéal commun, et nous livre ses réflexions.
Basta ! : Il y a bientôt 2 ans, à la suite des élections européennes de 2019 et face au constat répété de l’éparpillement des voix à gauche [1], vous avez lancé avec Clémentine Autain le mouvement Big Bang, qui réunit et fait dialoguer plusieurs courants de la gauche et des écologistes. À un an de l’échéance (…)


Résister

/
,
,
,