Le 23 février, la zone à défendre de Gonesse, dans le Val-d’Oise, a été évacuée par les forces de l’ordre. Depuis deux semaines, les occupants avaient établi un campement pour s’opposer à la bétonisation de ces terres agricoles. Mise à jour : Le 23 février, au petit matin, la Zad de Gonesse a été expulsée. Des dizaines de CRS et Gendarmes mobiles ont encerclé la « zone à défendre ». Les occupants ont « emporté leurs affaires personnelles avant de sortir un à un », rapporte le Collectif Pour le Triangle de (…)


Résister

/
,
,