Depuis le 22 mai, une zone à défendre est née sur le plateau de Saclay (Essonne) pour sauver espaces agricoles et forestiers, menacés par le Grand Paris Express. Voici l’appel des occupants.
Nous lançons un campement contre la ligne 18 et l’artificialisation des terres de Saclay et d’ailleurs. Situé à onze kilomètre à vol d’oiseau au sud ouest de Paris, le plateau de Saclay, un des poumons verts de l’Île-de-France, c’est 5000 hectares d’espaces agricoles et forestiers (la moitié de la surface de la ville (…)


ça bouge !

/
ZAD,
Droit à la terre