Pour la première fois en France, six associations se sont engagées dans une action de groupe pour exiger de l’État des mesures visant à faire cesser les « contrôles aux faciès » de la police.

C’est une action sans précédent. Six associations et ONG – Amnesty international France, Human Rights Watch, la Maison communautaire pour un développement solidaire, Open Society Justice initiative, Pazapas-Belleville et Réseau égalité antidiscrimination justice interdisciplinaire, REAJI), appuyées par l’association (…)


ça bouge !

/
,