Les quatre années de la présidence Trump ont permis à l’extrême droite états-unienne de s’enhardir et de se structurer. Soutenue par nombre de politiques républicains et quelques médias acquis à sa cause, elle est désormais un poison dont les États-unis auront du mal à se débarrasser.

Un déploiement inhabituel de forces de l’ordre a accueilli le nouveau président américain, Joe Biden, lors de sa cérémonie d’investiture le 20 janvier 2021. Le FBI craignait de nouvelles violences après l’insurrection du (…)


Décrypter

/
,
,