Refusant que notre monde soit « englouti par la voracité extractiviste », des centaines d’organisations, collectifs, fermes et personnalités appellent à des occupations de terres et de blocages contre le bétonnage à partir du 27 mars.

Nous sommes des habitant·es en lutte attaché·es à leur territoire. Nous avons vu débouler les aménageurs avec leurs mallettes bourrées de projets nuisibles. Nous nous sommes organisé·es pour défendre nos quartiers et nos villages, nos champs et nos forêts, nos bocages, nos (…)


Débattre

/
,
,
,