Répression des free party : les forces de l’ordre s’en prennent aux associations de réduction des risques

Deux associations qui informent sur les risques liés aux drogues dans les événements festifs ont reçu des procès verbaux leur demandant d’en dénoncer les organisateurs. Elles déplorent une répression qui met à mal la santé publique.
C’est une mauvaise surprise qui est arrivée début août, en plein cœur de l’été, dans la boîte mail de l’association lyonnaise Keep Smiling : un procès verbal de réquisition de la part de la gendarmerie nationale de Saint-Marcelin, en Isère. Keep Smiling travaille sur ce qu’on (…)


Société

/
FreeParty,
Mesures liberticides,
Santé

%d blogueurs aiment cette page :