Quand Proton livre une adresse mail à la police : « On s’est senti trahi par une messagerie alliée »

La messagerie Proton Mail, réputée sûre et cryptée, a reconnu avoir livré à la police l’adresse IP de militants pour le droit au logement. Une affaire qui relance la question de la protection des données des activistes.
L’information avait fait grand bruit. À la suite d’un texte publié sur Paris Luttes Info début septembre, l’entreprise de messagerie Proton Mail avait reconnu avoir livré à la police française les métadonnées de l’adresse mail d’activistes luttant contre la gentrification (un processus (…)


Société

/
Surveillance,
ZAD,
Contrôle, surveillance, fichage, censure

%d blogueurs aiment cette page :