Non loin de la « mer de plastique », immenses étendues de serres en Andalousie, où sont cultivés des légumes exportés dans toute l’Europe, le bio gagne lentement du terrain malgré les préjugés.
Rafael Fornieles, agriculteur andalou, n’utilise plus de pesticides, ni d’engrais chimiques. Ses cinq hectares d’amandiers sont cultivés en bio ; une habitude qui se développe dans la région, plutôt connue pour sa « mer de plastique », temple européen de l’agriculture intensive sous serre qui s’étend sur plus de 300 (…)


Inventer

/
A la une,
Alimentation bio,
Europe,
Agriculture