D’abord instauré pour le public, le passe sanitaire est désormais obligatoire pour plusieurs milliers de salariés. Depuis le 1er septembre, ceux et celles qui ne s’y conforment pas peuvent être suspendus, et privés de salaires.
Depuis le 1er septembre, salariés et bénévoles des établissements accueillant du public (activités culturelles et de loisirs, bars, restaurants, transports…) doivent présenter un passe sanitaire ; c’est-à-dire la preuve qu’il a été vacciné – avec un « schéma vaccinal complet » (…)


Décrypter

/
Conditions de travail,
Mesures liberticides,
A la une