Le tribunal de Saint-Brieuc a rendu son jugement et condamne les employeurs de Quentin Zaraoui-Bruat. Cordiste, il est décédé sur son lieu de travail, happé dans un silo de l’usine de sucre Cristal Union.

Le 21 juin 2017, Quentin Zaraoui-Bruat trouvait la mort sur son lieu de travail, à Bazancourt (Marne). Cordiste au sein d’une usine de sucre de Cristal Union, il a été enseveli dans un silo de drêches (résidus du brassage des céréales). Le pôle social du tribunal judiciaire de Saint-Brieuc a reconnu (…)


En bref

/
,
,