La fondation Abbé Pierre et Droit au logement dénoncent l’augmentation des expulsions

Au 1er novembre, les expulsions de locataires ne seront plus possibles, et ce jusqu’au 31 mars. Mais à la veille de ce répit hivernal, de nombreux foyers en sont victimes. La fondation Abbé Pierre et l’association Droit au logement se mobilisent.
À quelques jours de la trêve hivernale, du 1er novembre au 31 mars, les expulsions sans solution se multiplient. Engagée contre le mal-logement et l’exclusion, la fondation Abbé Pierre dresse un bilan « décevant et inquiétant » des expulsions en 2021. (…)


Ça bouge !

/
Inégalités,
Logement,
Face à la crise du logement

%d blogueurs aiment cette page :