Travailleurs ubérisés, citoyens surveillés… Peut-on encore parler de progrès ? C’est la question que se pose cette année le festival de cinéma d’Attac, avec des projections suivies de débats du 16 septembre au 5 octobre.
La 19è édition du festival de cinéma d’Attac “Images mouvementées” débute à Paris le jeudi 16 septembre. En six soirées de documentaires suivis de discussions, le festival explore cette année les visages contemporains de la servitude.
La servitude moderne, c’est avant tout la soumission (…)


ça bouge !

/
Conditions de travail,
Mesures liberticides