Alors qu’il devait commencer son apprentissage d’ouvrier agricole, Madama Diawara, jeune réfugié malien, était en passe d’être expulsé de France. Grâce au soutien de sa famille d’accueil et à une forte mobilisation citoyenne, sa situation est réexaminée par la préfecture. Mise à jour : Le 25 février 2021, la préfecture a indiqué « que les nouveaux documents d’identité de Madama [des scans de son extrait d’acte de naissance transmis par sa mère depuis le Mali, ndlr] devraient très rapidement être expertisés. (…)


Résister

/
,