La loi Sécurité globale autorise policiers et gendarmes hors service à garder leur arme en tout lieu et tout le temps. Rien ne prouve l’efficacité d’une telle mesure, mais les conséquences dramatiques pour les citoyens et les agents sont connues.
Un hôpital parisien. Avril 2020. 22 h 00. Un policier en civil se présente aux urgences pour assister à l’accouchement de sa compagne. À la ceinture, son revolver est porté en évidence. La sage-femme lui rappelle timidement que l’arme n’est pas acceptée à (…)


Décrypter

/
,
,
,