Une enquête menée par basta ! et la cellule d’investigation de radio France en 2019 avait révélé les dangers des machines de prélèvement de plasma et plaquettes fabriquées par la société Haemonetics. Un temps suspendues en France, ces machines viennent d’être ré-autorisées.
Suspendues depuis 2018 par crainte d’un danger toxique, les machines de prélèvement de plasma et de plaquettes fabriquées par la société Haemonetics peuvent à nouveau être utilisées, puisqu’il « n’existe pas, à ce stade, de risque avéré (…)


En bref

/
Menaces sur la santé publique,
Santé