Comment le Covid-19 sert de prétexte pour accélérer le déploiement des technologies de surveillance en France

Drones, vidéosurveillance avec reconnaissance faciale, géolocalisation des smartphones et logiciels de fichage se sont banalisés pendant la crise sanitaire, aux dépens des libertés. L’Observatoire des multinationales sonne l’alarme.
C’était au milieu du premier confinement. Two-I, une entreprise française spécialiste des logiciels d’hypervision, annonce en grande pompe la sortie de Vigilance, un logiciel de traitement d’images et d’analyse de données, initialement pensé pour la gestion urbaine mais (…)


Décrypter

/
Surveillance, fichage, censure : la démocratie en danger ?,
Mesures liberticides,
Surveillance,
A la une

%d blogueurs aiment cette page :