LGV ! Réponse des associations d’usagers : A.D.G.A.P.R / Jacques Montal

A.R.L.C.C.F. / Philippe Jorrey.Pour les syndicats CGT de Cheminots du QNEMP à Capdenac / Gilles Tillet

test utilisateur

Du texte Une image Envoyé à partir de Courrier pour Windows

essai article

coucou merzouk, c’est beatrice de concots on s’est eu recemmment au telephone, juste un essai pour que tu enregistres mon adresse mail beata46@agenda je fais passer infos sur rurale tv à mes reseaux , a plus

Les Postiers seront le jeudi 15 juillet à 10h30 à Cahors

Vidéo tournée le 2 juillet 2021 à Gramat  voir sous cet appel à manifester le 15 juillet à Cahors

Les postiers de Gramat sont en grève depuis Jeudi 27, pour l’amélioration de leurs conditions de travail et du service public de distribution. La direction ne veut rien négocier, pire elle joue le pourrissement pour tenter de briser leur grève Vous trouverez ci après le tract de la  CGT FAPT ( poste) qui appelle à … Lire la suite

Manifestive à Cahors le 29 mai

Malaise pour les personnels de l’éducation Nationale !

Cité scolaire Léo Ferré !! Les équipes enseignantes sont particulièrement inquiètes. une pétition est lancée

Les équipes enseignantes de la Cité scolaire Léo Ferré sont particulièrement inquiètes concernant l’avenir de celle-ci. Le rectorat a en effet baissé fortement la dotation horaire allouée à nos établissements.   Tout d’abord le lycée général est directement impacté par ces mesures.  Nous craignons une suppression de vingt heures et donc de deux postes, un … Lire la suite

Appel du 26 avril 🗓

Une voix solitaire

« Je ne sais pas de quoi parler… De la mort ou de l’amour ? Ou c’est égal… De quoi ?
Nous étions jeunes mariés. Dans la rue, nous nous tenions encore par la main, même si nous allions au magasin… Je lui disais : « Je t’aime. » Mais je ne savais pas encore à quel point je l’aimais… Je n’avais pas idée… Nous vivions au foyer de la caserne des sapeurs-pompiers où il travaillait. Au premier étage. Avec trois autres jeunes familles. Nous partagions une cuisine commune. Et les véhicules étaient garés en bas, au rez-de- chaussée. Les véhicules rouges des pompiers. C’était son travail. Je savais toujours où il était, ce qui lui arrivait. Au milieu de la nuit, j’ai entendu un bruit. J’ai regardé par la fenêtre. Il m’a aperçue : « Ferme les lucarnes et recouche-toi. Il y a un incendie à la centrale. Je serai vite de retour. »

5 Décembre, ENSEMBLE POUR le droit au travail, la protection sociale, nos Libertés . CONTRE le chômage et la précarité

%d blogueurs aiment cette page :