Au-delà des conséquences sanitaires et économiques, une catastrophe nucléaire comme celle de Fukushima a aussi des conséquences sociales et démocratiques. Christine Fassert s’est penchée sur ces dernières dans le cadre du projet de recherche franco-japonais Shinrai. Entretien.
Basta ! : Sur quel cadre le gouvernement japonais s’est-il appuyé pour gérer l’accident nucléaire de Fukushima ?

Christine Fassert : Le gouvernement japonais a mis en place un dispositif de zonage dont l’objectif principal est (…)


Décrypter

/
,
,
,
,
,