Le Vote de l’Espoir

LE VOTE DE L’ESPOIR

Le 10 avril, les gens ont décidé qu’il fallait sortir de la division pour obtenir la victoire de la gauche.

Cette exigence qui n’était pas passagère, est apparue avec la Nouvelle Union Populaire, Ecologique Sociale (PS, PCF, EELV, LFI),  comme une solution possible et un espoir.

Le mouvement est fort et a créé une situation inédite, un exploit même, aux législatives après tant de reculs successifs depuis de nombreuses années. La dynamique  est désormais  à gauche dans le camp de la transformation.  

J’attends de la gauche républicaine dans le Lot,  après le vote du 1er tour,   un engagement clair pour faire gagner le candidat arrivé en tête de la gauche, comme les candidats communistes dont je fus  ont su le faire à de nombreuses reprises dans ce département, permettant de garder ce département à gauche.

A défaut, ils donneraient une chance aux candidats LREM et LR qui sont responsables de la situation de précarité, chômage, bas salaires, désertification, crise climatique dans laquelle se  trouve le Lot.

Avec des députés UNPES les plus nombreux possibles  on pourra construire des victoires répondant aux grandes attentes sociales, qui sont les priorités portées par les gens, à savoir :  les salaires, le pouvoir d’achat, les services publics, l’égalité femmes-hommes, le changement climatique.

Gérard Iragnes, militant communiste, ancien adjoint à Cahors et ex conseiller régional

  • Gérard Iragnes
  • 16/06/2022
  • cahors
  • 46000

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :