Naissance d’un parlement Lotois autour de la NUPES

Des parlements locaux pour être au plus proche de la population.

Communiqué de Presse

 

Le 10 avril, les électeurs ont par leur vote montré leur volonté d’un rassemblement victorieux autour
d’un programme de rupture. Ce 10 avril a levé un espoir profond et la Nouvelle Union Populaire
Écologique et Sociale doit transformer cet espoir en victoire.
La Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale porte pour les élections législatives un programme
de rupture pour répondre aux urgences sociales, climatiques et démocratiques. Le Parti Socialiste,
EELV, Génération.s, Génération Écologie, le Parti Communiste et la France Insoumise ont fait le choix
de présenter des candidatures uniques dès le premier tour des élections législatives. Dans le Lot, Elsa
Bougeard et Thierry Grossemy sont les candidats de ce rassemblement historique, avec leurs
suppléants Sylvain Le Guilloux et Patricia Gontier.
Cette union, permettra dès juillet, le retour à la retraite à 60 ans, le SMIC à 1500 €, l’allocation
autonomie pour les jeunes, la bifurcation écologique, la reconquête de nos services publics, et le
passage à la 6ème république.
Dans le Lot, nous voulons faire vivre ce rassemblement par la création d’un parlement lotois de la
NUPES ouvert au monde syndicaliste, associatif, citoyen. Au-delà du soutien aux candidats durant la
campagne, ce parlement aura vocation à permettre de faire vivre la démocratie et rassembler celles
et ceux qui veulent que les choses changent vraiment. Ce soir, citoyens engagés, militants politiques,
syndicaux et associatifs, nous en posons la première pierre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :