Lac de Tolerme dans le Lot

Tolerme Nature

Collectif pour la Préservation du Lac du Tolerme (Lot) contre un projet d’Hébergements Plein Air

Lien de la pétition sur le blog ci-dessous

Communiqué des Insoumis du Lot

ALERTE AU LAC DU TOLERME !

Alors que le réchauffement climatique et la dégradation de l’environnement s’accélèrent, un projet d’implantation d’un centre de vacances sur le site du lac du Tolerme nous était présenté ce 1er septembre par le président du groupe Sandaya entouré des élus du Grand Figeac, de Cauvaldor et du département du Lot.

Cette «  hôtellerie de plein-air » de luxe avec espace « aqualudique », restaurant, espace pour concert…  constituera en fait, par son emprise sur l’espace public, une privatisation déguisée de la plage et de ses alentours. Cette invasion estivale de plus de 2000 personnes prévues chassera les usagers plus populaires, qui viennent se détendre et profiter du site régulièrement.

Les perspectives d’emplois nombreux sont mises en avant (10 CDI et 70 saisonniers). Qui peut croire que ce sont ces emplois précaires qui vont redynamiser le secteur ?! L’avenir pour le territoire passe par des emplois stables dans l’artisanat, l’industrie, l’agriculture paysanne, le commerce de proximité, les services publics…nos élus devraient y travailler sérieusement plutôt que de voter des subventions (3,6 millions d’euros pour Figeac Aéro) pour accompagner des licenciements ! Et ne pas tout miser sur le tourisme.

Préservons ce site exceptionnel et développons des activités en lien avec la nature, et un autre type de tourisme, qui irriguera le territoire bien mieux que ce projet démesuré plaqué avec arrogance sur les bords du lac. C’est un projet d’un autre âge, que le GIEC, de plus en plus alarmiste sur le réchauffement climatique, demande de stopper.

Il faut rompre avec ce mode de développement obsolète, et nous comptons sur nos élus pour faire appel à leur bon sens avant de voter. Nous tenons à leur rappeler qu’ils sont bien au service des citoyens et de l’intérêt général et non pour favoriser un capitalisme vert et les intérêts de quelques actionnaires qui se soucient uniquement du taux de rentabilité et bien peu de l’avenir du Ségala.

Construisons tous ensemble un autre développement pour notre territoire !

A lire également

Laisser un commentaire