La justice donne raison au postiers de Gramat

Après plusieurs manifestations à Gramat, Cahors, et malgré un large soutien de la population
locale, la Poste est restée sourde à toutes revendications. C’est au 43e jour de grève des
postiers de Gramat, grâce à leur détermination sans faille, et avec l’appui de camarades de
l’interpro (territoriaux, educ’action, retraités, métallo…), que ce jeudi 8 juillet avec un
rassemblement au centre de tri départemental, la Poste a été contrainte d’accepter de la
médiation.

2021-07-16-communique-cgt-justice-rendue-aux-grevistes

A lire également

Laisser un commentaire