|

Chronique d’un autoritarisme annoncé : Acte II à Cahors

Une forte mobilisation, ce samedi 24 juillet contre le pass sanitaire de macron et la perte progressive de nos libertés individuelles.
Nous savons maintenant que nous nous trouvons non pas dans une crise sanitaire mais bien une crise politique !

On a pu constater quelques premiers pas de fraternisation à Nîmes, à Lille ou encore à Saint Malo où les policiers chargés d’encadrer les manifestations ont applaudi sur le passage des soignants.
Sommes-nous sur le bon chemin, sur un espoir de retour à la raison ?

https://www.huffingtonpost.fr/entry/police-soignants-manifestations-applaudissements_fr_5ee91341c5b67912c6a84a78

A lire également

Laisser un commentaire