La justice donne raison aux postiers de Gramat en grève.

Alors que la médiation a débuté lundi 12 juillet, la Poste a volontairement refusé de retirer l’assignation en justice de nos camarades en grève, prolongeant ainsi le conflit, l’absence de salaire qui pèse pour nos camarades, leurs familles et leur moral alors que toutes leurs concentrations doivent être tournées vers la négociation de fin de conflit…

Pour lire la suite : http://www.lacgt46.fr/la-justice-donne-raison-aux-postiers-de-gramat-en-greve/

A lire également

Laisser un commentaire