|

Jérôme Morel expose ses « Métamorphismes » à la Sgeg de l’agence A + B Communication à Cambes.

Jérôme Morel, photographe-éditeur du Lot, inaugure la Super Galerie d’Expression Graphique (SGEG) créée dans les locaux de l’agence A + B Communication à Cambes.

Depuis le 31 mai, le photographe lotois Jérôme MOREL expose 24 de ses oeuvres au sein de La Super Galerie d’Expression Graphique (La S.g.e.g.) lancée dans les locaux de A+B COMMUNICATION à Cambes. A l’occasion du vernissage de l’exposition qui aura lieu le même jour, venez le vendredi 18 juin 2021 dès 10h à la rencontre de l’artiste.
La Sgeg, un lieu atypique dédié à la création artistique
“Faut-il comprendre l’art pour l’aimer ?”
Cette citation issue d’une affiche de René Magritte résume parfaitement l’état d’esprit qui anime La Sgeg voulue par Éric Jacquart, propriétaire de A+B COMMUNICATION. “A travers la création d’une galerie citoyenne, A+B COMMUNICATION souhaite permettre à des artistes d’Occitanie d’exposer leurs oeuvres. Notre ambition est d’apporter une petite pierre à cet univers en donnant accès gratuitement à la création artistique pour le seul plaisir de l’oeil.”
Peinture, dessin, photographie… tous les trimestres une nouvelle exposition sera proposée.
Pour marquer son lancement, La Sgeg accueille jusqu’au 6 août 2021 “MÉTAMORPHISMES”.

Une approche originale du corps féminin :
Juxtaposées, imbriquées, torturées : c’est le traitement subi par les images de cette exposition qui mêle à la fois photographie et dessin.
Jérôme Morel s’est en effet inspiré des travaux de sa compagne Magali Penna qui pose également en tant que modèle. Il a photographié ses oeuvres, les a ensuite projetées sur son corps puis les a ainsi à nouveau figées avec son appareil iPhone dont il a découvert et maîtrise désormais tout le potentiel.
En combinant les arts visuels et numériques, “MÉTAMORPHISMES” offre un jeu de superpositions aboutissant à une métamorphose des photos originelles allant parfois jusqu’à évoquer le phénomène de transformation des roches.

A lire également

Laisser un commentaire