Solidarité

Agir pour une paix juste et durable
entre Israéliens et Palestiniens.

Agir pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens.

Cahors le 24 mai 2021

Les frappes aériennes israéliennes ont tué au moins 243 Palestiniens dans la bande de Gaza, selon le ministère local de la santé.

Parmi les personnes tuées, au moins 66 étaient des enfants, 39 des femmes et 17 des hommes âgés. Au moins 1 910 personnes ont été blessées, selon le ministère.

Les tirs de roquettes en provenance de Gaza ont tué au total 12 personnes en Israël, dont deux enfants.

Selon les Nations Unies, les récentes hostilités ont entraîné le déplacement interne d’environ 91 000 personnes à Gaza.

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme a indiqué que ce chiffre comprenait 66 000 personnes cherchant une protection dans 58 écoles de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA) dans l’enclave assiégée et plus de 25 000 personnes hébergées dans des familles d’accueil.

À la suite du bombardement israélien, 19 établissements de santé ont été ciblés et endommagés, dont sept hôpitaux, 11 dispensaires de soins primaires en plus du laboratoire central de dépistage du Covid-19.

En outre, 230 bâtiments, comprenant 991 logements et unités commerciales, ont été détruits et 678 logements ont été gravement endommagés et rendus inhabitables. 12 886 logements supplémentaires ont subi des dommages mineurs.

Grace aux mobilisations de citoyens partout dans le monde, accentuant la pression internationale, le cessez-le-feu comme nous le revendiquions depuis des semaines vient de clore ce dramatique épisode de guerre, mais il reste fragile.

Les exactions des colons en Cisjordanie, à Jérusalem-Est se poursuivent. Les expulsions de familles palestiniennes à Sheikh Jarrah, les démolitions de maison à Silwan s’apparentent à du nettoyage ethnique. La police israélienne a arrêté plus de 850 palestiniens dont la majorité sont des mineurs, en une semaine. Les Palestiniens israéliens ne supportent plus la politique discriminatoire menée à leur encontre et soutiennent leurs compatriotes dans les Territoires occupés en 1967.

Ces exactions, provoquant l’horreur légitime de l’opinion mondiale, s’ajoutent aux crimes de guerre antérieurs commis par le gouvernement israélien.

Les grandes puissances internationales ne tiennent pas compte de la responsabilité d’Israël dans la situation actuelle : l’intensification de sa politique d’oppression, de discrimination, de colonisation et d’annexion forcée.

Cette politique, criminelle, est sans issue et porte atteinte à la sécurité de la région y compris de la population israélienne elle -même.

La France s’obstine dans une complicité coupable et nous demandons qu’elle en sorte en condamnant ces crimes et en agissant dans toutes les instances internationales, ONU, Union Européenne, pour sanctionner l’État d’Israël, le contraindre à respecter le Droit International

Nous, membres du Collectif pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, continuerons à soutenir la lutte du peuple palestinien.

Nous continuerons à exiger des sanctions, la suspension des accords d’association et la traduction devant la justice internationale de tous les criminels de guerre israéliens.

Nous continuerons à manifester notre solidarité avec un peuple colonisé, massacré et spolié tous les jours.

Le peuple palestinien doit être soutenu et aidé pour retrouver des conditions de logements, de soins et d’études dignes. La France doit protéger le peuple palestinien. L’impunité d’Israël doit cesser.

La dépossession du peuple palestinien, la Nakba, qui se poursuit sous nos yeux doit cesser. Nous appelons toute personne attachée au droit international et aux droits humains universels à se mobiliser pour soutenir la résistance du peuple palestinien.

Nous, membres du Collectif pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, appelons à un rassemblement

JEUDI 27 MAI A 17H45

parvis de la mairie de CAHORS

Pour exiger la fin de la politique d’apartheid de l’Etat israélien, la protection du peuple palestinien et la fin de l’impunité d’Israël.

Premiers signataires du Lot : CGT 46 – FSU 46 – Europe Ecologie les Verts 46 (EELV46) -le Mouvement de la Paix 46 – ETM46 – UNIR Solidaires – Ensemble! – Parti Communiste Français 46 (PCF46) – La France Insoumise 46 (FI 46) – Génération.S 46 – Association France Palestine Solidarité 46 (AFPS 46) – Les Amis de l’Humanité 46 – Solidaires 46 – La Cimade Figeac – le Collectif Palestine Figeac – La Confédération Paysanne du Lot ….

Signataires au plan national: Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) – AFD International – AILES Femmes du Maroc – Alternative Libertaire (AL) – Américains contre la guerre (AAW) – Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) – Association des Tunisiens en France (ATF) – Association France Palestine Solidarité (AFPS) – Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) – Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC) – Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) – Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) – Association Universitaire pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) – Confédération Générale du Travail (CGT) – Cedetim / IPAM – Collectif des Musulmans de France (CMF) – Collectif Faty Koumba : Association des Libertés, Droits de l’Homme et non-violence – Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) – Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) – Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) – Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) – Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) – Droit-Solidarité – Ensemble ! – Europe Ecologie les Verts (EELV) – Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) – Forum Palestine Citoyenneté – Génération Palestine – La Courneuve-Palestine – le Mouvement de la Paix – les Femmes en noir – Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women’s International League for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) – Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) – Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) – Organisation de Femmes Egalité – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) – Parti Communiste Français (PCF) – Parti de Gauche (PG) – Parti de l’émancipation du peuple – Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) – Socialistes pour la Paix – Sortir du colonialisme – Union Juive Française pour la Paix (UJFP) – Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) – Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) – Union syndicale Solidaires

A lire également

Laisser un commentaire