Filmer est un droit : appel à manifester contre la loi de « sécurité globale »

La loi de « sécurité globale » qui vise notamment à interdire la diffusion d’images de policiers sera votée à l’Assemblée nationale demain, mardi 17 novembre. De nombreuses associations, syndicats, journalistes et familles de victimes appellent à un rassemblement à 18h demain devant l’Assemblée nationale.

[VIDÉO] Filmer est un droit : appel à manifester contre la loi de « Sécurité globale », à voir dans notre fil d’infobrèves : la-bas.org/la-bas-magazine/infobreves/filmer-est-un-droit-appel-a-manifester-contre-la-loi-de-securite-globale


Salut à tous,
 
on n’en a entendu parler que très récemment et pour cause, en plein confinement et dans l’urgence,  la proposition de loi Sécurité globale présentée le 20 octobre par des députés de la majorité doit être examinée dès demain mardi 17 novembre à l’Assemblée nationale. C’est une grave atteinte à la liberté d’informer des journalistes, à la liberté de témoigner des citoyens et à la liberté de manifester. Les syndicats de journalistes, la défenseure des droits, la Ligue des droits de l’homme, le syndicat de la magistrature… s’en inquiètent. Et même dans les rangs de la majorité, il semble que ce projet ne remporte pas l’adhésion.
Il semble que c’est un pas duquel nous ne pourrons pas revenir, une escalade de plus dans le processus de surveillance généralisée et de contrôle de la population.
Une loi proposée et écrite par/pour les syndicats de police, l’un des deux députés l’ayant présentée étant un ancien policier du RAID, et encore durcie par Darmanin (floutage des visages des policiers)
 
Plusieurs affaires en cours d’abus et de violences policières ont pu être amenées en justice grâce aux images de témoins ou de  journalistes :
 
 
 
Ressources ici :
 
 
 
 
 
Une interview d’Arié Alimi, avocat de la Ligue des Droits de l’Homme par La bas si j’y suis
 
Une plus longue émission qui interview Taha Bouhafs journaliste à Là bas si j’y suis et qui a filmé le tabassage d’un manifestant par Alexandre Benalla puis Arthur Messaud juriste et membre de la Quadrature du net
 
Sur ce que prépare ce projet de loi quant au déconfinement :
 
 
Un formulaire prêt à remplir pour interpeller vos élus :
 
 
ou sur le site d’Amnesty International, un modèle de lettre à adresser à vos députés
 
 
 
Trouvez le député de votre circonscription : 
 
 
A bientôt,
Marie
 
 

Laisser un commentaire

Vous aimez la rubrique "Urgence lutte" sur ruraletv.fr ! Alors

Vos infos sont diffusées via la lettre d'info
Zone libre

Ou abonnez-vous à la lettre d'info en remplissant le formulaire ci-dessous

Abonnez-vous à notre newsletter
%d blogueurs aiment cette page :