Cahors et Figeac, Manifs pour une vraie retraite et colère des professionnels au service du Grand âge. 🗓 🗺

Planifié Urgence lutte
CAHORS : 14h30 - place Mitterrand Carte

1 autre date :

Planifié Urgence lutte
FIGEAC : 14h30 – parking Lycée Champollion Carte

Communiqué de presse : Intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, Confédération Paysanne, MODEF, FGR, UNEF et UNL

Le retrait, un point c’est tout !

Cahors, le 24 février

 

Communiqué de presse : Intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, Confédération Paysanne, MODEF, FGR, UNEF et UNL

 

Le retrait, un point c’est tout !

 

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, Confédération Paysanne, MODEF, FGR, UNEF et UNL soulignent la détermination affichée encore ce 20 février, par les manifestants et manifestantes dans tout le pays, après plus de deux mois et demi de mobilisation continue malgré les entraves au droit de manifester et aux libertés syndicales.

Le projet de système par points représente un recul pour les droits à la retraite de toutes les générations et particulièrement des jeunes. Le refus de ce projet est là et ancré parmi les salarié.es du privé comme du public.

Le gouvernement et sa majorité doivent se rendre à l’évidence. Les formules générales et les slogans, très souvent mensongers, ne trompent personne. Les critiques et les oppositions se multiplient. Si l’exécutif est poussé dans ses retranchements, pour autant, les OS n’accepteront pas un passage en force au parlement.

Le gouvernement s’obstine alors qu’il est incapable de fournir une évaluation sincère sur l’impact financier et de lever les incertitudes sur le montant des pensions et l’âge de départ à la retraite. Ce qu’a souligné sévèrement le Conseil d’Etat.

Le gouvernement refuse d’aborder la question du partage des richesses pour financer les retraites et se place dans une logique de croissance infinie.

D’autre part, les débats à l’assemblée confirment que l’âge d’équilibre, clé de voute de leur système, conduira à imposer un départ à 65 ans et au-delà.

Les travailleuses et les travailleurs ne baisseront pas les bras aussi longtemps que le gouvernement ne retirera pas son projet.

Parce qu’elles contestent le cadrage gouvernemental imposé pour la conférence de l’équilibre et du financement, les organisations tiendront leur propre conférence sur le système de retraite. Lors de cet événement, des experts et des économistes interviendront pour un vrai débat contradictoire sans lettre de cadrage ! Cette initiative sera déclinée sur tout le territoire.

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF appellent à une nouvelle journée de convergence, de grèves et de manifestations le:

 ​​​​ Jeudi 27 Février

CAHORS : 13h00 - AG à la Bourse

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ 14h30 - place Mitterrand

FIGEAC : 14h30 – parking Lycée Champollion

 

et organise une soirée festive et de lutte vendredi 28 février dès 18h à la bourse du travail à Cahors.

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF appellent à poursuivre les actions sans relâche, et préparent d’ores et déjà, une grande journée de grève interprofessionnelle et de manifestations dans tout le pays mardi 31 mars pour faire échec à ce projet de loi.

 

 

 

Cahors, le 24 février

 

Communiqué de presse : Intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, Confédération Paysanne, MODEF, FGR, UNEF et UNL

 

La colère des professionnels au service du "Grand âge".

Prime Grand Age: Toujours l’injustice !

 

La publication du décret sur la prime « grand âge » qui a vocation à reconnaître l’engagement des professionnels exerçant auprès des personnes âgées et les compétences particulières nécessaires à cette prise en charge vient de sortir.

Son montant sera de 118€ brut par mois et ne sera versée qu’aux aides-soignants exerçant au sein d’une structure spécialisée dans la prise en charge des personnes âgées (USLD, ​​ EHPAD, médecine gériatrique, SSR gériatrique) relevant uniquement de la Fonction Publique Hospitalière.

Cette prime suscite beaucoup de colère parmi les personnels quand on sait que de nombreux établissements usent largement de « faisant fonction » ASH, auxiliaire de vie sociale, etc… car ceux-ci seront exclus du dispositif.

Pour autant le secteur de la personne âgée ne se limite pas qu’aux établissements hospitaliers et à une seule catégorie de personnel; c’est tout un pan du secteur qui est oublié : les salariés des structures publiques territoriales, privées et associatives ne seront pas concernés par cette prime, de quoi alimenter la colère de ces personnels, grands oubliés de la politique « Macron ».

Le grand âge, une priorité pour 2020 disait une ministre qui disparaît en 3 jours de son ministère sans avoir répondu aux attentes des agents et salariés qui s'investissent tous les jours auprès des personnes âgées.

QUELLE INJUSTICE ! La prime grand âge est un écran de fumée mais les agents la revendiquent, en attendant mieux : des effectifs, la revalorisation des qualifications… ! Malgré l’urgence et les nombreux rapports alarmants (Haut Conseil de l’Age, Libault, El Khomri, Dufeu-Schubert,…) aucune mesure n’a été mise en place, aucun projet de loi ne figure dans l’agenda législatif, pour répondre aux besoins du secteur de la personne âgée et aux attentes de ses salariés notamment en termes de conditions de travail et conditions de vie des personnes âgées. Faiblesse des rémunérations, ​​ conditions de travail dégradées conduisent à la triple peine : santé détériorée, départ avant la retraite en invalidité, et pensions retraites insuffisantes pour vivre dignement.

L’ensemble des salariés du secteur de la personne âgée disent stop aux déclarations fracassantes, non suivies d’effets ! Il faut des actes forts et concrets : en terme de financements, de taux d’encadrement soignant, de revalorisations salariales afin d’accompagner, de respecter les besoins des personnes âgées et d’améliorer la prise en charge de la dépendance de demain.

 

POUR VIEILLIR MIEUX ET BIEN, DANS LA DIGNITÉ !

POUR NOS RETRAITES SOLIDAIRES !

 

L’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, Confédération Paysanne, MODEF, FGR, UNEF et UNL appelle l’ensemble des professionnels qui travaillent auprès des personnes âgées, à une journée de convergence, de grèves et de manifestations le 27 février :

 

 ​​​​ Jeudi 27 Février

CAHORS : 13h00 - AG à la Bourse

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ 14h30 - place Mitterrand

FIGEAC : 14h30 – parking Lycée Champollion

 

Laisser un commentaire

Vous aimez la rubrique "Urgence lutte" sur ruraletv.fr ! Alors

Vos infos sont diffusées via la lettre d'info
Zone libre

Ou abonnez-vous à la lettre d'info en remplissant le formulaire ci-dessous

Abonnez-vous à notre newsletter
%d blogueurs aiment cette page :