Macron fait la Guerre au lait cru : Conférence et dégustation à St Céré 🗓 🗺

Planifié Pour tous
Saint-Céré, Salle polyvalente Rue Delbos Carte

LAIT CRU en DANGER – conférence dégustée

Journaliste spécialisée, auteure et passionnée de terroir, Véronique Richez-Lerouge arpente depuis 20 ans le terroir français pour dénicher les meilleurs fromages fermiers au lait cru.

Alors que les petits producteurs et la fabrication artisanale ont le plus grand mal à survivre à l’emprise des multinationales et au durcissement des normes sanitaires, Véronique Richez-Lerouge milite pour sensibiliser le public à la supériorité gustative des fromages au lait cru, à leur dimension patrimoniale, sociale, historique, environnementale mais aussi à leur véritable atout santé, si décrié actuellement.

Et voilà le programme : Alors que les produits au lait cru sont de plus en plus stigmatisés, Véronique Richez-Lerouge souligne ses atouts notamment pour notre santé. Une vérité qui dérange ceux qui font commerce du lait industriel… ou des jus de soja. Avec le lait cru c’est aussi la qualité de nos fromages AOP qui est en jeu. Alors, on vous propose une CONFÉRENCE pour comprendre !

19h : Apéro-dégustation de fromages au lait cru. Nos producteurs coupent leurs fromages en 4 pour vous régaler. Venez les rencontrer !

20h : Conférence “Parlons lait cru !”- Véronique RICHEZ-LEROUGE, présidente de l’ association fromages de terroirs, auteure du livre “La vache qui pleure”

– Témoignages de producteurs de fromages au lait cru.

Infos et réservation : ADEAR DU LOT 05 65 34 08 37 / adearlot@orange.fr

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CONFEDERATION PAYSANNE

 

Le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation diffuse depuis le 30 avril sur son site internet «un rappel des précautions à prendre » affirmant que les «jeunes enfants et particulièrement ceux de moins de 5 ans ne doivent pas consommer de lait cru et de fromages au lait cru». Depuis, les préfectures reprennent cette recommandation de la Direction Générale de l’Alimentation (DGAL), dont les fondements ne sont pas mentionnés, et multiplient les courriers à destination des mairies, des restaurants scolaires et des personnels de la petite enfance.

La Confédération paysanne dénonce cette communication institutionnelle disproportionnée, aux fondements scientifiques incertains, en réaction à des cas récents de rappels de fromages. Nous n’affirmons pas que le risque est nul. Cependant, la proportion des produits au lait cru dans les toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) reste mesurée et extrêmement faible, comme l’indiquent les données de veille sanitaire (INVS).

Inversement, plusieurs études suggèrent que la consommation de lait cru permettrait un renforcement du système immunitaire et une réduction des allergies, comme s’y penche le programme européen PATURE. Nous avons donc demandé un rendez-vous à la DGAL afin de comprendre sur quelles bases est fondé son raisonnement, qui est aujourd’hui perçu comme une nouvelle attaque contre le lait cru, dommageable en premier lieu pour les productrices et producteurs.

La Confédération paysanne souhaite rappeler avec force toute la richesse du lait cru, la qualité des fromages qui en sont issus, la diversité de flores microbiennes en lien direct avec le terroir, les savoir-faire des paysan-ne-s qui les produisent au quotidien et son importance dans la gastronomie de nos terroirs, notamment AOC*. Cette pression exercée par une politique sanitaire inadaptée ne fait que véhiculer des messages anxiogènes et pourrait conduire, à terme, à éliminer les fromages fermiers au profit du monopole industriel.

Ainsi, à l’heure où un effort collectif est réalisé au sein des filières au lait cru, de telles recommandations jettent le discrédit sur leurs produits. Les fromages au lait cru doivent trouver leur place dans un régime diversifié avec des produits locaux et de qualité qui construiront les systèmes immunitaires des enfants bien plus solidement que des plats préparés à partir d’ingrédients réchauffés dans des barquettes en plastique.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous

C'est ici et c'est gratuit
gratuit
%d blogueurs aiment cette page :