SOLIDARITÉ POUR LES FACTEURS DE BRETENOUX EN GRÉVE

Point sur les négociations de l’intersyndicale Cfdt Cgt Fo Sud:

Aujourd’hui 5ème jour de grève,les agents acceptent la proposition de la Direction de La Poste  de revoir leur durée de travail sacrifiant leur RTT afin d’assouplir leur charge de travail leur permettant d’assurer un service de distribution de qualité auprès des usagers.

Point de blocage:

La Direction de La Poste remettant en cause une partie de ses propres propositions, les facteurs ont décidé de reconduire le mouvement.

 
 

Info ou article proposé par :

Christian

      Stupéfaction pour la direction du Centre de tri postal de Bretenoux, ainsi que pour les facteurs en grève, lundi matin : le portail d’entrée avait été cadenassé par un  (ou plusieurs ?) main anonyme, durant la nuit. Et madame la directrice, fort désappointée, de faire venir une huissière, ainsi qu’un professionnel de la serrure, sûrement plus utile.

      Cette quatrième journée de grève a montré une détermination solide du personnel, à 70 % en arrêt de travail à l’appel, très unitaire, des syndicats C.G.T, C.F.D.T, F.O. et SUD. Leurs secrétaires syndicaux départementaux respectifs s’étaient d’ailleurs déplacés ce lundi matin jusque sur le lieu du piquet de grève, à cent mètres de l’entrée. L’entrée du site où une dizaine de membres du groupe d’action des insoumis de Cère Haut-Ségala sont venus discuter et bloquer durant une quarantaine de minutes avec le conducteur du camion de livraison du courrier quotidien. Histoire de marquer leur solidarité avec les travailleurs en grève.

      Ceux-ci expliquaient les raisons de leur mouvement : le mépris de leur hiérarchie durant cinq jours de demandes de négociations puis quatre jours de grève; la lutte pour éviter un nouveau plan de restructuration menaçant directement 6 postes de facteurs; des conditions de travail de plus en plus dégradées. Il faut savoir, par exemple, entre autres, que les facteurs disposent de quatorze secondes et…. vingt-trois centièmes de secondes pour chaque boite aux lettres. Alors même qu’ils n’ont pas le droit à la parole pour l’organisation de leur tournée, élaborée par un travailleur de bureau, voire un robot ! Pourtant, qui connait mieux son quartier que le facteur ?

      En attendant, lundi, avant une rencontre entre les représentants des facteurs et la direction, puis une assemblée générale, la grève devait se poursuivre, reconductible jour après jour. Suscitant un mouvement de solidarité dans la région autour des 45 facteurs titulaires (plus les contrats à durée déterminée) : les gens viennent voir les travailleurs sur leur piquet de grève avec des boissons chaudes ou de la nourriture. Faites comme eux ! Venez les voir… cela leur fera chaud au cœur. Et face à l’utilisation de personnel “remplaçant” ressortissant normalement d’autres centres, certains habitants des 26 communes concernées ont bouché leur boite à lettre d’un panneau : “facteurs en grève. Nous ne voulons pas de courrier!”

Laisser un commentaire

Vous aimez la rubrique "Urgence lutte" sur ruraletv.fr ! Alors

Vos infos sont diffusées via la lettre d'info
Zone libre

Ou abonnez-vous à la lettre d'info en remplissant le formulaire ci-dessous

Abonnez-vous à notre newsletter
%d blogueurs aiment cette page :