Projet d’usine à pellets CIBV

Les associations Corrèze Environnement, Sources et Rivières du Limousin et Non à la Montagne-Pellets portent actuellement un recours devant le Tribunal Administratif de Limoges contre l’autorisation administrative délivrée à la société CIBV pour l’exploitation et la transformation de la forêt limousine en charbon à destination de groupes industriels parisiens.

Elles déposent ce jour un nouveau mémoire devant le Tribunal Administratif afin d’obtenir de la justice un coup d’arrêt définitif à un projet annoncé le 9 décembre comme abandonné par son promoteur.

La faillite de ce projet avant même son installation, alors que depuis 2 ans rien ne l’empêchait, montre que nos associations avaient pleinement raison d’alerter élu.e.s et habitant.e.s du territoire au sujet de ce projet néfaste par le modèle d’exploitation qu’il défend et aberrant tant sur le plan économique, que technique.

Ainsi la mobilisation contre CIBV aura sans doute contribué à épargner à notre territoire un fiasco industriel supplémentaire sur la zone de la gare bois Bugeat-Viam. De ce point de vue nous pensons qu’il est d’intérêt public que le communiqué en pièce jointe dans ce mail soit le plus largement diffusé.

Nous invitons en ce sens tous les élus de la région à afficher ce communiqué en mairie ou à le diffuser dans leur bulletin municipal.

Cordialement
Non à la Montagne-Pellets

File name : 2019-12-12_COREN-SRL-NMP_Communiqué.pdf

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :