Mardi 17 décembre, les personnels du Centre hospitalier Jean Coulon étaient en grève.

Compte-rendu de la grève :

Patrick Leleu

Correspondant local de presse pour La Dépêche du Midi

Tél. 06 37 94 16 73

 

Mardi 17 décembre, les personnels du Centre hospitalier Jean Coulon étaient en grève.

La CFDT, soutenue par l’association Tous ensemble pour les gares, représentée par sa présidente Georgette Laporte, ont investi les pelouses de l’hôpital pour dénoncer les conditions de travail.

Corinne Bornes, accompagnée de Gilles Fabre, représentants syndicaux de la CFDT du CH Gourdon, prononcèrent l’avis de décès de la Reconnaissance et de l’efficience, le motif de la grève. La grève fut suivie à 60 % de l’ensemble du personnel, nous communiquera Gilles Fabre.

A titre d’oraison funèbre, Corinne Bornes prononça ces quelques phrases :

« La reconnaissance maintenue sous perfusion depuis quelques temps a succombé au manque de respect et a cédé a ses ennemis la rentabilité et la performance. Ce harcèlement quotidien dû à un manque de personnel et de moyens financiers, conduit à l’épuisement. Le meilleur service de santé au Monde a disparu pour faire place à la rentabilité. L’hôpital devient une structure commerciale, ce qui ne correspond en rien à l’engagement au service de la santé que tous nous avons fait. La compétition au détriment de la qualité n’est pas acceptable ».

Les revendications de la CFDT du CH Gourdon sont les suivantes :

Effectifs supplémentaires ; Prise en compte des heures supplémentaires ; Reconnaissance des compétences et des qualifications (carrières et rémunérations) ; Mise en place d’un pôle de remplacement ; Catégorie B pour les AS ; Valorisation des ASH (VAE, école AS et IDE) ; Prise en compte de la pénibilité des métiers ; Complémentaire santé avec participation des employeurs ; Prévoyance avec maintien de salaire pendants les arrêts longs ; Maintien de l’âge pivot à 62 ans ; Retraite progressive.

 

 

 

Annonce de la grève :

Avis de décès à Jean Coulon : Reconnaissance et efficience ont disparues

La section du syndicat CFDT du Centre hospitalier Jean Coulon lance un avis de décès :

« Absente de notre structure depuis quelques années, c’est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de « Reconnaissance » (1937-2019). Elle fut pour nous tous une sincère amie, si fidèle quand d’autres brisent de vieilles habitudes de confiance et si exacte pour accomplir ses devoirs.

Sa sœur « Efficience » et elle étaient si unies que leurs deux vies semblaient n’en faire qu’une… même en pensée on ne les séparait jamais.

Douloureusement émus aussi par cette épreuve venue à l’heure ou nous avons le plus besoin de réconfort, de soins, et de bienveillance.

Croyez chère gouvernance, chers docteurs, chers administratifs, chers soignants, chers techniques, chers agents hospitaliers que la CFDT prend une part très sincère à ce deuil, que notre petite Efficience prenne aussi dans ce mot l’expression de tous les sentiments que nous lui adressons pour être privé si tôt de Reconnaissance ».

Les obsèques auront lieu le 17 décembre à 11 h 30, face à l’hôpital.

A cette bien triste occasion quelques mots seront prononcés.

Prière de n’apporter ni fleur ni couronne, le présent avis tient lieu d’invitation.

 

Laisser un commentaire

Vous aimez la rubrique "Urgence lutte" sur ruraletv.fr ! Alors

Vos infos sont diffusées via la lettre d'info
Zone libre

Ou abonnez-vous à la lettre d'info en remplissant le formulaire ci-dessous

Abonnez-vous à notre newsletter
%d blogueurs aiment cette page :