Les Jardins ouvriers d’Aubervilliers, devenus depuis quelques mois une JAD (jardins à défendre) ont été expulsés ce jeudi matin. Un « événement traumatique » pour les collectifs qui occupaient la zone. Ils appellent à poursuivre la mobilisation.
Peu avant 7 h du matin ce jeudi. La police pénètre sur les « Jardins à défendre » d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), occupés depuis plusieurs mois par des militants qui s’opposent à leur destruction. « C’était jour de rentrée, je préparais ma fille quand j’ai (…)


Résister

/
A la une,
Des grands projets… inutiles ?,
Biodiversité,
Luttes sociales